samedi 28 avril 2012

Le dénombrement de 1611 à Schell et Vinsberg

Au début du XVIIème siècle, Schell et Vinsberg font partie de la Province du Luxembourg, alors sous domination espagnole."Weinsberg" était une Seigneurie appartenant aux Seigneurs de Luttange et comptait les villages de Weinsberg, Kirsch, Schellen et Metzer Esch. Le dénombrement des feux réalisé en 1611 nous apporte quelques informations intéressantes sur la vie à cette époque...

A Weinsberg, une population "pauvre et misérable"

Le dénombrement des feux liste pour chaque village les personnes imposables, les exemptés, et conclue sur la taxe qu'il leur sera demandé. Concernant le village de Weinsberg, le dénombrement ne liste pas de personnes, mais explique la situation dans un texte de onze lignes, écrit en français :


"A ce Lieu environné de boïs ou depuis quattre mois
[...] sont venu habités quelques personnes [...]
a cinq maisonnettes [...]
pauvres et miserables , ayant que bien peu de moyens"
*
Au delà de la description de la situation miséreuse du village, le "Commissaire" explique la situation afin de justifier ensuite quel taux d'imposition il leur sera donner. En effet les dénombrements avaient un rôle essentielle fiscal et permettaient de répartir les impôts. Aussi, étant donnée la situation, il est dit dans le texte que le village de Weinsberg sera taxé de l'équivalent d'un quart de feu, jusqu'à ce que leur situation évolue :
"Aÿant les Srs Déclarés que ceux qui demeurent sont
pauvres [...] les avons taxé au pnt denombrement
a une quart de feu tant seullement aussy de maintenir
[...] jusqu'a ce quils seront
mieulx habiter"

Le village de Schellen  

Le village de Schellen était a priori moins miséreux que le village de Weinsberg. Une liste de sept noms est présentée, parmi lesquels une personne est dite "pauvre" et une autre "Exempt". La liste conclue sur le fait que les habitants de Schellen sont taxés à deux feux :

  • Jacquemin ANTHOINE
  • Jean LAMBERT
  • Andrieu MILLET (MILLOT)
  • Henrÿ GUILLAUME
  • Bartholomÿ GUILLAUME
  • Adam FRANCOIS (pauvre)
  • Jacquin HARDIER (exempt)

 Des difficultés du dénombrement au village de Metzer Esch 

Lorsqu'il fut demandé aux habitants de Metzer Esche de venir à Lutange pour le dénombrement, ils n'ont voulu obéir. Aussi, il a été décidé de taxer les habitants du village à 6 feux, comme il l'avait été précédemment. Un texte expliquer ensuite un peu plus en détail les causes de ce refus :

"Après avoir n’avoir pu dénombrer les sujaitz de la Srie de Weinsberg
les  Srs de Lutange ont montré que de tout tems Im
memorial ladite Srie de Weinsberg […] a esté
Exempt et point esté denombrer par les dénombrements
precédents sauf le dernier dénombrement fait pas MonSr
du faing lequel les a compris nonobstant toutes leurs
oppositions et pour montrer ladite exemptions […]"
 
 
Source :
  • La prévôté de Thionville: la seigneurie de Vinsberg: Vinsberg - Kirsch (1611) – Archives nationales du Luxembourg (A-XIII-6-2 f. 138)
  • La prévôté de Thionville: la seigneurie de Vinsberg: Schell - Metzeresche (1611) Archives nationales du Luxembourg  (A-XIII-6-2 f. 138v)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire